Marseille : Pourquoi c’est une de mes villes préférées

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé cette ville. J’y allais déjà petite avec mes parents et depuis que je suis maman, j’y ai déjà emmené mes enfants.

La ville de Marseille

Pourquoi aller à Marseille ?

Deuxième ville de France, Marseille est, et a toujours été, un mélange de cultures, de gastronomie et de styles. Autrefois, la ville appartenait aux Grecs, aux Romains et à d’innombrables autres avant de devenir synonyme, à la fin du XXe siècle, d’immigration en provenance des anciennes colonies françaises et il y a maintenant une importante population nord-africaine. Aujourd’hui, Marseille est connue pour sa scène musicale et, c’est le berceau du hip-hop français. Et en 2013, la ville a été désignée capitale européenne de la culture.

Le Vieux-Port de Marseille

Il y a quelque chose que j’adore dans les ports, et le vieux port de Marseille est l’un des plus grands et des plus beaux que j’aie jamais vus. En marchant le long du bord, nous avons été divertis par des groupes de musique, nous avons parcouru des bibelots dans les échoppes de la rue et nous nous sommes arrêtés pour prendre une bière dans l’un des restaurants donnant sur l’eau. L’ambiance est si décontractée et décontractée qu’on oubliait souvent qu’il y avait une ville derrière nous !

Notre Dame de la Garde

Désireux d’explorer la ville, nous avons pris un bus juste au nord du port (n° 60, 3,80 €), arrivant à l’église Notre Dame de la Garde de Marseille, qui offre une vue à 360 degrés sur toute la ville. Ces vues sont accompagnées d’un vent qui pourrait soulever de jeunes enfants, alors accrochez-vous bien à vos chapeaux et à vos effets personnels ! L’église dans sa forme actuelle a été construite en 1864, et est très aimée par la population locale, qui croit que la Vierge protège la ville.

L’intérieur de l’église est magnifique. C’est extravagant, il attire votre attention et ne vous laisse pas partir. Prenez le temps d’explorer la caverne souterraine avec ses nombreux sanctuaires et ses statues fraîches, avant de remonter vers la salle principale de la cathédrale. Vous trouverez ici ces coupoles dorées qui traversent le centre de l’église et des statues gravées qui ornent les deux côtés. Il y a aussi ces arcs rouges qui vous rappelleront la Mezquita de Cordoue, en Espagne si vous avez déjà visité.

Oh, et je devrais mentionner la vue. Perchée au sommet d’une colline, Notre Dame de la Garde surplombe la ville et vous offre une vue majestueuse sur Marseille. Vous ne trouverez pas de meilleur point de vue dans toute la ville. De plus, l’accès à l’église est gratuit et vous pouvez vous faire une bonne idée de l’histoire culturelle de Marseille en lui rendant visite.

Le quartier Le Panier de Marseille

Au bout d’un moment, nous sommes redescendus dans la ville et nous nous sommes dirigés vers le quartier branché du Panier à Marseille. Rempli de petits cafés, d’art de la rue et d’une ambiance bohème funky, il est difficile de ne pas aimer ce quartier. Nous nous sommes arrêtés à l’un des bars qui se sont déversés sur la route pour se réhydrater et respirer l’atmosphère, mais peu de temps après, un camion de pompiers – oui un FIRETRUCK – est descendu sur la route. C’était un peu serré, mais dès qu’il est passé, tout le monde est revenu en courant et pas une goutte ne s’est renversée pendant toute l’opération !

MuCEM et Fort St Jean

Boissons complètes, nous nous sommes promenés à la recherche de deux des points forts de Marseille : le MuCEM et le Fort St Jean. En nous promenant dans quelques ruelles, nous nous sommes finalement dirigés vers le Musée des civilisations européennes et méditerranéennes (ou MuCEM). Wow, ça vous frappe instantanément comme une œuvre d’art/architecture spectaculaire. Il s’agit d’un tout nouveau bâtiment (2012) de l’architecte Rudy Ricciotti, à l’allure fraîche, contemporaine et avant-gardiste. C’est aussi une photo de nuit époustouflante !

A l’intérieur du musée se trouve un tas de cafés et bien sûr de l’art, des sculptures, etc. Ils ont une très bonne collection d’objets anciens (Marseille a été un port pour les Grecs, les Romains, les Wisigoths et de nombreux autres à travers le temps) qui donne un bon aperçu de l’histoire de la ville. Le prix d’entrée est de 9,5 euros.

Lorsque vous aurez terminé au MuCEM, si vous vous dirigez vers le toit et traversez la passerelle, vous entrerez au Fort St Jean. Ce port du XVIIe siècle a été restauré et ouvert au public et est une attraction vraiment cool pour les visiteurs. Il a cet intéressant mélange d’histoire avec des œuvres d’art contemporain et de jolies sculptures étranges pour faire bonne mesure ! L’entrée est libre pour se promener, etc.

Juste derrière le MuCEM et le Fort St Jean se trouve la Cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille. Il y a quelque chose à propos des églises à Marseille : elles sont tellement cool ! Prenez cette cathédrale par exemple, son design rayé et confit est assez inhabituel, mais il est magnifique.

La bouillabaisse et le plat le plus célèbre de Marseille

Bien sûr, aucun francophile qui se respecte ne visiterait Marseille et ne se gaverait PAS de son plat mondialement connu : La Bouillabaisse. À l’origine, un ragoût de pêcheur composé d’au moins trois types de poissons différents, les saveurs riches et les fruits de mer frais sont devenus un succès instantané et ont depuis été imités à plusieurs reprises dans le monde entier.

Après quelques recherches approfondies (littéralement 4 minutes et demie sur Google dans notre appartement….), j’ai donc décidé de tester l’offre à La Voille Marsellaise dans la zone portuaire. Aujourd’hui, La Bouillabaisse coûte cher (jusqu’à 100 € pour certains), mais ce lieu se situe aux alentours de 40 €. Et c’était spectaculaire ! La sauce était crémeuse, mais pas trop puissante, et les fruits de mer étaient à en mourir. Si vous aimez les fruits de mer, vous devez essayer la Bouillabaisse à Marseille !

Si vous avez envie de prolonger la soiré après le restaurant et de sortir danser dans un des nombreux bars de la ville, laissez vos enfants à une babysitters. Vous trouverez de nombreuses babysitters à Marseille sur l’application de Bsit. Très facile à utiliser, vous pourrez ainsi profiter de la vie nocture et retrouver vos enfants qui auront été bien gardé le lendemain!

Plage du Prado

Pendant que nous faisions le tour de Marseille, nous avons aussi décidé de sortir de la ville pour aller à la plage, ou Plage du Prado en français. Si vous prenez le bus 19 en direction de La Plage, vous serez déposé dans un centre commercial proche et vous pourrez ensuite traverser la route jusqu’à la plage. Bien qu’il faisait chaud, il y avait un peu trop de vent à notre goût (comme un ouragan en fait !), la plage était assez grande et nous étions tous un peu déçus de ne plus pouvoir en profiter.

Autres choses à faire à Marseille (que nous n’avons pas pu faire)

Il y avait tout un tas de choses que nous n’avons pas pu faire à Marseille, mais si vous en avez le temps, assurez-vous de les intégrer à votre emploi du temps quelque part :

  • Les Calanques sont des formations rocheuses étroites sur la côte qui ressemblent à de belles lagunes isolées et elles ont l’eau bleue la plus incroyable de la Méditerranée. Ils sont pour la plupart à l’extérieur de Marseille, le long de la côte, vous devrez donc organiser un tour ou louer une voiture pour les rejoindre. On reviendra les chercher !
  • Croisière sur le port – Marseille est une ville portuaire, alors quoi de mieux pour l’explorer que de louer un bateau pour vous promener. Vous aurez une vue imprenable sur le port, les forts et les bâtiments sur les promontoires et vous pourrez même voir certains des sites à l’extérieur du port et de ses environs.